Grands espaces

ROWLAND Russell

& &

 

Le narrateur, Blake Arbuckle, raconte, de 1916 à 1946, la vie de sa famille qui exploite un modeste ranch dans le Montana. La rudesse du climat et la grande dépression les mènent au bord de la misère. Les enfants deviennent adultes, les parents vieillissent et les Arbuckle connaissent leur lot de drames et de conflits qui vont tourmenter le malheureux Blake jusqu’à l’épilogue. Son acharnement au travail et son attachement viscéral à la terre de ses ancêtres suffiront-ils à en assurer la pérennité ?

 

Le mode de vie de ces éleveurs du Montana jusqu’aux années quarante, rendu attachant par le récit, fait découvrir un aspect peu connu de l’Amérique profonde, ce Montana dont Russel Rowland, cinquante ans, est originaire. Les caractères des membres de la famille Arbuckle sont un peu convenus, le style est touffu, digressif, et l’intrigue sans grandes surprises. Le roman de Russel Rowland s’apparente, avec moins de flamme, aux sagas familiales de la littérature américaine.