Fils de clown.

KOCHKA

& &  

 

Cl√©ment n’a jamais connu son p√®re – qui aurait √©t√© clown ce dont il en est tr√®s fier, jusqu’au jour o√Ļ un camarade de classe r√©v√®le √† tous qu’il n’a pas de p√®re. La col√®re le pousse √† demander des explications plus pr√©cises √† sa m√®re. La confession d’un amour d’un soir permet √† Cl√©ment de retrouver la magie d’un p√®re √† admirer.

Recherche indispensable des origines, n√©cessit√© de mots justes et vrais pour combler le manque : tout est dit dans ce texte bien √©crit, qui pr√©serve le r√™ve et la magie de l’imaginaire des enfants.¬†