Ferme les yeux

ESCRIVA Victoria Perez, RANUCCI Claudia

Deux fr√®res confrontent leur vision des choses :¬†¬ę un arbre, c’est une plante tr√®s haute couverte de feuilles ¬Ľ¬†¬ę mais non, c’est un tr√®s grand b√Ęton qui sort de la terre et qui chante ¬Ľ. Ils s’opposent sur la d√©finition du serpent, de la pendule, de la salet√©, du savon, etc., jusqu’√† ce que maman les mette d’accord : peut-√™tre qu’ils ont raison tous les deux.¬†¬†√Ä la vision banale, courante de l’un s’oppose l’approche plus riche et sensorielle du second (qui n’utilise pas la vue). L’illustration √©pur√©e r√©unit avec √©l√©gance les deux points de vue. Tr√®s √©vocatrice, elle est compos√©e de grands aplats de couleurs contrast√©es et de papiers d√©coup√©s, auxquels s’ajoutent quelques traits de pastel. Fonds blancs, fonds noirs et fonds oranges alternent. Les formes simples et stylis√©es vont √† l’essentiel. Symboliquement, le gar√ßon qui d√©finit par l’usage ou la vue passera de l’orange uni au multicolore quand sa maman lui sugg√®rera de ¬ę fermer les yeux ¬Ľ pour sentir comme son fr√®re. Une lecture accompagn√©e par l’adulte est n√©cessaire. √Ä partir de 5 ans.