Engloutie

STROBEL Arno

Julia et Mika√ęl rejoignent un couple d’amis sur une √ģle de la mer du Nord, en automne. Les relations du quatuor deviennent vite difficiles et le meurtre pervers d’une femme d√©couverte enterr√©e sur la plage ne les arrange pas. Et voici le sinistre sc√©nario qui se r√©p√®te : une autre femme noy√©e, cette fois aupr√®s d’un homme √©gorg√© ! La police investit les lieux, enqu√™te, soup√ßonne.¬†¬†Catalogu√© auteur de thrillers psychologiques (Souvenirs effac√©s, NB septembre 2018), l’√©crivain allemand Arno Strobel offre ici, sans grande originalit√©, les portraits du tueur en s√©rie pervers et du policier atrabilaire et d√©senchant√©. Les autres personnages, esquiss√©s plus sommairement, sont falots et st√©r√©otyp√©s : la fille, aigrie et hostile, l’amoureuse au grand coeur, le voisin hargneux, le c√©libataire myst√©rieux. L’atmosph√®re est classiquement glauque, avec arri√®re-fond de couleur locale. On s’ennuie un peu et l’intrigue serpente sans conviction jusqu’au d√©nouement qui √©clate aux derni√®res pages en p√©tard mouill√©. Dans le genre, l’auteur a fait mieux. (M.Bi. et M.W.)