Donne-moi des fils ou je meurs

JAN-AILLERET Maud

Laure et Antoine se sont connus au d√©but de leurs √©tudes sup√©rieures, se sont aim√©s, se sont mari√©s et, une dizaine d’ann√©es plus tard, s’appr√™tent √† devenir parents. Ce que Laure attend depuis toujours. Mais la g√©n√©tique ne s’accorde pas toujours avec les d√©sirs et Laure ne parvient pas √† mener √† terme ses grossesses.¬†¬†Dans ce premier roman, inspir√© de son exp√©rience personnelle, Maud Jan-Ailleret raconte le parcours, douloureux jusqu’√† l’obsession, d’une femme qui ne r√©ussit pas √† devenir m√®re. Rien n’est tu, du parcours m√©dical passant par les consultations, les analyses, les traitements ou les interventions chirurgicales, d√©taill√©es √† l’extr√™me, ni des cons√©quences psychologiques, familiales ou sociales. Toutefois le r√©cit ne s’√©loigne pas du cas individuel d’une femme tr√®s soutenue par l’amour de tous les siens, dans un environnement si prot√©g√© que le lecteur risque de se sentir un peu √† l’√©cart. En effet ce roman trop lisse, √† la fin heureuse et attendue, apporte le t√©moignage d’un ind√©niable drame personnel, mais ne s’√©largit pas aux questions humaines ou √©thiques qui y aff√®rent. (M.M. et M.Bo.)