Doggy bag. (Saison 2.)

DJIAN Philippe

Doggy bag (Saison 1) avait laissé les frères Sollens, Marc et David, K.-O. sous le choc du retour d’Edith (pour laquelle ils s’étaient entre-déchirés vingt ans plus tôt) et de Sonia, la fille de Marc selon Edith. Irène, la mère, furieuse du retour de la garce, décide de mettre de l’ordre dans la vie de ses fils. Elle veut que David épouse Josiane l’infirmière sexy qui est enceinte de lui. David, lui, se prépare au cinquante-huitième marathon de la ville et, bien que Josiane l’excite, resterait bien célibataire. Marc et Edith emménagent dans une magnifique maison au bord de l’eau et s’étonnent mutuellement de leur appétit sexuel. Autour d’eux gravitent les autres personnages de la famille, Sonia la petite fille en mal d’amour, Victor le père vieillissant, et les inévitables acteurs secondaires sans qui ce “feuilleton littéraire” n’aurait pas de rebondissements.

 

Inconsistants et obnubilés par le sexe, les personnages doivent leur vie au style incisif de Philippe Djian et à sa cruelle lucidité. Réservé aux lecteurs avides de séries, il leur faudra attendre la Saison 6 pour en connaître le dénouement.