Doggerland

FILHOL √Člisabeth

Dans la soir√©e du 5 d√©cembre 2013, Xaver, une temp√™te d’une violence inou√Įe, surgit de l’Antarctique. Cumul√©e avec des mar√©es de fort coefficient, cette ¬ę bombe m√©t√©orologique ¬Ľ menace les c√ītes de l’Europe, de l’Ecosse √† la Scandinavie. Bravant les risques, Margaret Ross, enseignante en g√©ologie √† Saint Andrews, d√©cide de prendre l’avion pour le Danemark. Dans le cadre d’un congr√®s, elle doit y faire un expos√© sur le Doggerland, territoire de la Mer du Nord immerg√© depuis huit mille ans, devenu un enjeu √©conomique de par ses ressources √©nerg√©tiques. Elle retrouve Marc son amour de jeunesse.¬†¬†Ce roman d√©nonce les d√©rives de l’ultralib√©ralisme. Dans un style particuli√®rement lyrique, Elisabeth Filhol r√©affirme sa sensibilit√© √©cologique comme dans ses pr√©c√©dents ouvrages (Bois II, NB d√©cembre 2014). Elle inventorie minutieusement les r√©percussions environnementales des interventions humaines : les forages effectu√©s pour installer les plateformes offshore fragilisent les fonds marins, la cr√©ation des fermes √©oliennes fatales √† la faune locale. Les connaissances scientifiques, les champs lexicaux des diff√©rentes disciplines sont assimilables √† un tsunami qui fait √©cho au s√©isme personnel ressenti par les deux principaux protagonistes √† l’attirance compulsive mais que des id√©aux inconciliables avaient s√©par√©s. (A.-C.C.M. et F.L.)