Dix petits Golems. (Gueule de Bois ; 2.)

FOERSTER Philippe

&&

 

Tandis que Franquie, le sosie de Frankenstein, a disparu, le club des milliardaires aveugles sp√©cialis√©s dans la chasse aux fant√īmes demande aux cryptochasseurs, Darling et Woodstock, de rechercher le voleur des deux ectoplasmes d√©rob√©s √† la collection de ces √Ęmes de redoutables n√©cromanciens. Voil√† qui est clair, non¬†?… Le duo r√©ussit √† suivre la piste gr√Ęce aux potions de la vieille Alice (celle du petit lapin) leur permettant d’entrer en contact avec Dix petits golems, ces personnages en glaise fabriqu√©s de main d’homme pour √™tre au service d’un homme visiblement fou et d√©sireux de devenir le ma√ģtre du monde en prenant la t√™te d’une arm√©e de morts vivants… Encore plus clair¬†?

 

L’auteur, bien connu pour son amour du fantastique, r√©unit une sorte de congr√®s de tout ce qui existe de la litt√©rature d’√©pouvante, m√©lange le tout, agite tr√®s fort et obtient un r√©sultat totalement d√©cal√© √† l’humour au troisi√®me degr√© permettant de supporter l’histoire peu rago√Ľtante. Le dessin stylis√© aux couleurs vives aide √† prendre de la distance avec ce sc√©nario farfelu. D√©tente et √©pouvante pour rire.