Des poignards dans les sourires

CABANAC Cécile

Le torse d‚Äôun homme, lac√©r√©, sans membres ni sexe, est d√©couvert par un joggeur dans la neige, au col des Goules pr√®s de Clermont-Ferrand. La capitaine Sevran et son adjoint enqu√™tent. On identifie bient√īt le corps d‚Äôun entrepreneur de la r√©gion r√©cemment disparu, sans que sa famille et ses proches semblent s‚Äô√™tre √©mus de son absence. Sa m√®re l‚Äôidol√Ętrait et maltraitait ses soeurs. Sa r√©putation de noceur, ses ma√ģtresses, ses trafics en tout genre font surface malgr√© le silence feutr√© et malsain d‚Äôune communaut√© ferm√©e sur elle-m√™me.¬†¬†Premier roman d‚Äôune journaliste free-lance, ce polar provincial fait penser √† ceux des ann√©es 50. Le secret entretenu par une famille de bourgeoisie moyenne soucieuse de maintenir sa r√©putation et son entregent n‚Äôest pas entam√© par les frasques du fils indigne. Une femme fatale, coupable de trahison et sans scrupules, redoutable manipulatrice, apporte au th√®me central une touche de perversit√©, accrue par ses rapports louches avec le milieu local. L‚Äô√©criture, d√©su√®te, tente d‚Äôintroduire le doute et l‚Äôinqui√©tude en accumulant les poncifs. Un r√©cit sans originalit√©, qui finit par lasser. (M.Bi. et F.L.)