Delphine & son auteur

LABAN Jean-Alain

&

 

Delphine est une jeune ¬ę¬†bimbo¬†¬Ľ cannoise, aussi inculte que nombriliste. Pour devenir com√©dienne, elle erre, √† Paris comme √† Cannes, dans les lieux branch√©s o√Ļ il ¬ę¬†faut¬†¬Ľ √™tre vu et admir√©. √Ä la recherche de sa ¬ę¬†Tata Fine¬†¬Ľ, jadis disparue dans ce monde de paillettes, l‚Äôing√©nue opportuniste court de castings d√©senchant√©s en rencontres d√©cevantes‚Ķ

 

En premi√®re partie, Jean-Alain Laban fait une satire de la jet-set¬†‚Ästdans le milieu du cin√©ma notamment¬†‚Äď, superficielle, versatile et v√©nale. L‚Äôh√©ro√Įne, presque anti-h√©ro√Įne, d√©couvre √† ses d√©pens le sexe tarif√©, les paradis artificiels et le r√®gne des scoops mensongers, √©labor√©s sans scrupule pour l‚Äôapp√Ęt du gain. En deuxi√®me partie, le jeune auteur √©voque sa vie sentimentale et professionnelle (il est aujourd‚Äôhui chroniqueur nocturne sur Paris Premi√®re), non sans d‚Äô√©tranges ressemblances avec son intrigue romanesque¬†! Certaines inventions de langage (chocolater, eth√©rifi√©e, se velouter‚Ķ) rendent parfois touchante l‚Äôh√©ro√Įne. La vanit√© de la plupart des protagonistes et la monotonie de l’intrigue lassent. La narration biographique aussi.