Dans la vie

LACHEB-BOUKACHACHE A√Įssa

Premier acte : un homme, la quarantaine, d√©cide un beau jour de se venger de tous ceux qui l’ont contrari√© si peu que ce soit d’aussi loin s’en souvienne. Vite fait bien fait, il r√®gle ses comptes de mani√®re exp√©ditive et m√©thodique puis dispara√ģt. Deuxi√®me acte. Changement de d√©cor : un infirmier d√©vou√© et consciencieux tente vainement de s’opposer au laisser-aller et √† l’inhumanit√© qui r√®gnent dans une maison de retraite, v√©ritable mouroir dirig√© par un tyran sadique terrorisant pensionnaires et personnels. Troisi√®me acte : un petit √©colier sauve bien involontairement une femme de m√©nage dans la rue, arrive en retard en classe et r√©colte une heure de colle.

 

√Ä chaque lecteur de trouver le fil conducteur de ce drame en trois actes. Le style est diff√©rent dans chacun, d’abord introspectif et radical, puis hach√© et r√©aliste, enfin sobre et humoristique. L’auteur, dont c’est le cinqui√®me roman, est lui-m√™me infirmier. Il faut esp√©rer que les descriptions souvent insoutenables de ce sinistre √©tablissement pour personnes √Ęg√©es ou handicap√©es d√©passent la r√©alit√© bien qu’il soit de toute √©vidence inspir√© par la profession de l’auteur. L’ensemble ne laisse pas indiff√©rent.