Cucu

CASTILLON Claire

Lilas Fleury entre en sixiĂšme et tient son journal. Elle y dĂ©crit sa famille : un frĂšre sentimental, une soeur qui danse en cachette, des parents qui s’entendent moyennement et un intĂ©rieur complĂštement « cucu » car sa mĂšre a la passion des bibelots, des napperons en dentelle et du rose bonbon. Lilas envie son amie Toscane qui, elle vit dans une atmosphĂšre « pointue » : intĂ©rieur Ă©purĂ©, gĂ©omĂ©trique. Amoureuse de Clovis, le fils de la gardienne, la prĂ©ado cherche toutes les occasions d’aller vider la poubelle pour tenter de le rencontrer. Elle se porte volontaire pour recevoir le dĂźner de classe chez elle. Comment rĂ©ussir Ă  y inviter Clovis ?

Le titre est bien choisi pour illustrer l’histoire ! Lilas transcrit avec justesse ses Ă©tats d’Ăąme, sa famille un peu dĂ©jantĂ©e, sa prĂ©fĂ©rence pour son pĂšre, ses efforts pour sortir de cette atmosphĂšre rose bonbon, ses premiers Ă©mois d’adolescente et son amitiĂ© avec Toscane. Comme dans ses romans prĂ©cĂ©dents, Claire Castillon explore le thĂšme de la sortie de l’enfance, avec ici la tentative de forger son propre goĂ»t (en s’appuyant sur celui de la mĂšre de son amie!) Elle le fait avec finesse, mais emploie un ton humoristique, assez second degrĂ©, auquels tous les enfants ne seront pas sensibles. (H. F.-R. et  M.D.)