Courir le monde

BUHL Marc

Le sport professionnel existait d√©j√† au XIXe si√®cle ! En Europe et en Am√©rique on pariait sur des coureurs √† pied ou des cyclistes engag√©s dans des comp√©titions. Marc Buhl romance la biographie de Mensen Ernst, Norv√©gien ¬ę aux jambes ail√©es ¬Ľ qui gagna sa vie par des courses d‚Äôun jour ou des raids audacieux (Paris-Moscou en quatorze jours !). Le sport-spectacle existait d√©j√†. ¬†Mensen Ernst √©tait en qu√™te d‚Äôautre chose : un temps coursier militant des r√©volutions du si√®cle en Europe, il quitta le vieux continent, fascin√© par le d√©sert √©gyptien o√Ļ il poursuivit l‚Äôimage d‚Äôun p√®re qu‚Äôil n‚Äôavait pas connu. Trouva-t-il au bout de cette derni√®re course une r√©ponse √† ses interrogations ? Ce h√©ros atypique, les personnages qui l‚Äôentourent, l‚ÄôEurope du XIXe si√®cle, sont d√©crits avec humour et po√©sie, dans un style alerte. Si l‚Äôon suit avec curiosit√© les aventures europ√©ennes de Mensen, le dernier tiers du livre, o√Ļ il court vers les sources du Nil √† la poursuite de son identit√©, est moins surprenant et plus convenu.