Coupables.

ASLAOUI Le√Įla

Apr√®s une carri√®re dans la magistrature, Le√Įla Aslaoui d√©fend les droits des femmes en Alg√©rie. √Ä partir de faits r√©els, de confidences re√ßues, elle a compos√© des r√©cits romanc√©s destin√©s √† lib√©rer le cri de douleur des Alg√©riennes, √† leur permettre de parler en nom propre au lieu de dispara√ģtre ¬ę dans le ‚Äúnous‚ÄĚ autoritaire de la famille et de la soci√©t√©. ¬Ľ Quel que soit leur parcours, ces femmes partagent un sort commun : celui de victimes des traditions, des mentalit√©s, de la loi surtout qui ne leur reconna√ģt aucun droit et ne leur donne aucune possibilit√© de se d√©fendre. ¬†Du fait qu‚Äôils ont √©t√© recompos√©s pour √©tayer un propos, ces portraits fictifs peuvent sembler parfois un peu fabriqu√©s. Mais l‚Äôon ne peut nier leur force de d√©monstration et l‚Äôon sait par ailleurs que ces textes refl√®tent, h√©las, la triste r√©alit√© du statut des femmes alg√©riennes, victimes et boucs √©missaires d‚Äôune soci√©t√© machiste et destructrice que la mont√©e en puissance des islamistes n‚Äôa fait que renforcer.