Contes de la rose pourpre

FABER Michel

La rose pourpre et le lys (NB juillet 2005), roman de mille cent cinquante pages dont l‚Äôaction se d√©roule √† Londres dans les ann√©es 1870, publi√© par Michel Faber l‚Äôan dernier, aurait laiss√© sur leur faim certains lecteurs d√©sireux de conna√ģtre le sort r√©serv√© aux h√©ros. Pr√©f√©rant les laisser dans l‚Äôincertitude, l‚Äôauteur a d√©cid√© de ne pas √©crire une suite mais, dans plusieurs de ces contes, de remettre en sc√®ne bri√®vement quelques-uns des personnages. Sans r√©soudre les myst√®res, il ouvre des pistes sur leur devenir. Ainsi ressuscitent bri√®vement Sugar la jeune prostitu√©e, Rackam le riche parfumeur, Sophie, l‚Äôenfant innocente.¬†M√™me si l‚Äôon n‚Äôa pas eu connaissance du roman, ces nouvelles joliment cisel√©es se lisent ais√©ment. Peinture en demi-teinte d‚Äôune soci√©t√© victorienne conformiste, dure aux pauvres, psychologie nuanc√©e des personnages qui, souvent d√©chus, conservent des traces de fra√ģcheur, √©criture √©l√©gante et traces d‚Äôhumour font l‚Äôattrait de ce recueil.