Compléments du non

LACHAUX Aurore

Le p√®re n’est plus. Cet ancien ing√©nieur des Arts et m√©tiers travaillait chez Dassault avant de faire l’objet d’un plan de licenciement. Sa fille vient r√©cup√©rer les affaires du d√©funt dans l’entreprise. Elle √©voque sa vie, la sienne, par bribes… Est-ce pour exprimer ce deuil poignant que le ton est si hargneux? Est-ce pour exprimer le manque que le r√©cit est plein de vides ? Quoiqu’il en soit, ce premier roman fustige les ¬ę logiques bien d√©gueulasses qui ont concouru √† la transformation ¬ę¬† d’un monde d√©connant ¬Ľ o√Ļ le cynisme et le capital sont rois. Dans sa qu√™te du p√®re, l’auteur d√©couvre sa propre vie, ses origines et rappelle son exp√©rience de prof, ses refus… et tout le monde en prend pour son grade. Malgr√© un style int√©ressant qui laisse percer la sinc√©rit√©, l’√©criture brutale, la narration d√©cousue et l’agressivit√© constante d√©couragent le lecteur qui peine √† suivre ce r√©cit par trop elliptique. (D.D. et M.Bo.)¬† ¬†