Coco a disparu (Trappeurs de rien ; 3)

POG Olivier, PRIOU Thomas

Un soir, dans le chalet tranquille de Croquette, Mike et Georgie, c’est le drame. Coco, le perroquet de Georgie, a disparu ! Ni une, ni deux, nos amis les trappeurs partent à sa recherche. Mais la nuit est bien noire et beaucoup de bêtes font du bruit ! Lors d’une halte pour passer la nuit, les langues se délient. Mike a peur du noir, Georgie s’endort, et Croquette… Pèse sur lui le statut de « plus grand trappeur de tous les temps ». Malheureusement, la légende a grandi trop vite. Croquette est loin d’avoir tout dit. C’est la soirée des grandes révélations !   Encore une fois, Trappeurs de rien fait la part belle aux illustrations. Son format à l’italienne permet à Thomas Priou d’offrir des paysages superbes, représentant la nuit dans des tons bleu foncé et rouge. Quant au scénario, Pog imagine des séries de quiproquos accessibles aux plus jeunes. Tout en soulignant l’importance de l’amitié, il dévoile les faiblesses de ses personnages avec talent. L’enquête pour retrouver Coco, prétexte à l’histoire, n’est pas déplaisante pour autant. Avec son texte simple et ses découpages efficaces, cette série est une bonne initiation à la bande dessinée. (L.L.-D.)