Pas de deux

CUVEELE Delphine, DAWID

Un nouvel √©l√®ve arrive. Chacun le regarde avec des yeux √©tonn√©s : c’est le premier Noir √† franchir les portes de cette √©cole de campagne ! Alors qu’il rentre chez lui apr√®s les cours, une souris verte surgit sur la route. Le gar√ßon lui court apr√®s, suivi par une fillette rousse. La souris les entra√ģne √† travers champs, puis √† travers une rivi√®re, dans laquelle ils tombent quand la fillette fait une farce au gar√ßon. Elle l’emm√®ne chez elle pour qu’ils se s√®chent. Mais la souris n’a pas fini de pointer le bout de son nez.¬†Cette BD muette est joliment efficace. Le duo n’en est pas √† son coup d’essai, auteur de Passe-passe (2014) et Dessus dessous (2015). L’histoire, clin d’oeil √† la comptine, est men√©e sans temps mort, et se suit tr√®s facilement gr√Ęce aux dessins vivants et expressifs. Le d√©cor est soign√© dans les d√©tails, les couleurs sont √† dominante chaude, comme pour c√©l√©brer la naissance de cette amiti√©, mais aussi pour signifier le jour d√©clinant. Pour montrer que la couleur de peau n’a pas d’importance, les auteurs s’amusent √† plusieurs reprise √† l'¬†¬Ľannuler¬†¬Ľ, quand les deux gamins sont bleus de froid, verts de naus√©e, rouges d’√©motion… Vif et tendre jusqu’√† la chute. (M.D.)