Ceux qui savent

MESSEMACKERS Julien

Hélène, dix-sept ans, souffre depuis l’enfance d’une maladie orpheline pour laquelle elle est suivie à la Pitié-Salpêtrière. Lorsque Frédérick Stern, chercheur renommé et controversé, propose de la traiter dans sa luxueuse fondation de Lausanne, son père Alexandre la pousse à accepter. Les débuts semblent prometteurs. Hélène tombe amoureuse d’un autre jeune patient Simon, mais sa santé se dégrade subitement et Alexandre n’a plus qu’une idée en tête : aider sa fille à s’enfuir. Mais elle ne veut pas partir sans Simon. Les difficultés commencent. Reprenant le thème du clonage, souvent traité dans la SF, le cinéma et les séries télévisuelles, l’auteur mène son histoire tambour battant. Les personnages assez stéréotypés (père maladroit, dépressif et parfois violent, fille aimante, déboussolée amoureuse pour la première fois, etc.) sont entraînés dans une bataille aux enjeux planétaires. Il leur faut fuir pour se mettre à l’abri des apprentis sorciers de la génétique qui agissent en dehors de toute considération éthique et n’hésitent pas à tuer. Et la police n’est guère compréhensive… Heureusement, les hackers et Wikileaks sont là ! Co-auteur de la série française à succès Dix pour cent, Julien Messemackers publie ici son premier roman. (C.P. et B.T)