Brum des errants (Nains ; 14)

JARRY Nicolas, BORDIER Jean-Paul

Brum n’a pas vraiment été élevé par ses parents. Son éducation, il l’a faite dans la rue et surtout dans la fosse. Cette fosse c’est son idée ; une occasion de se frotter aux nantis de la ville en même temps qu’à la pire espèce de malfrats. Bien des années plus tard il vient se mesurer à l’un de ses successeurs. L’occasion pour lui de se remémorer ses difficiles années, sa fuite et sa longue quête de respectabilité.  Ce nouvel opus joue toujours sur les mêmes thèmes : éducation, violence, justice.… Le dessin reste soigné et précis. Le scénario de ce volume fait partie des numéros réussis ; il est percutant et use des bonnes astuces pour garder la curiosité en éveil. La fin épique faisant appel aux vilains orcs  se maintient dans les classiques du genre. Un bon ajout à cette série qui reste toutefois réservé aux amateurs. (E.B. et A.D.)