Bouh !

PALLUY Christine, PROTEAUX Catherine

Marilou, petite fille ¬ę fi√®re et t√™tue ¬Ľ, refuse de se laisser effrayer par l’apparition soudaine du grand m√©chant loup, simulant l’indiff√©rence devant ses dents pointues, ses yeux cruels ou ses hurlements‚Ķ D√©sarm√© par les moqueries de la fillette, le loup, petit √† petit, perd de sa superbe et s’√©croule vaincu aux pieds de sa dompteuse !

Dans cette histoire ¬ę √† l’envers ¬Ľ bien construite, d√©montrant que la ma√ģtrise de soi permet parfois de retourner une situation, l’auteur transforme ses deux personnages de fa√ßon impr√©vue. La narration malicieuse pourrait √™tre abr√©g√©e mais la mise en sc√®ne graphique des h√©ros, l’√©volution de leur stature, ainsi que leurs mimiques irr√©sistibles, aident √† percevoir la perte de confiance en soi du loup. L’√©pilogue, inattendu, r√©v√©l√© dans la derni√®re illustration, est dr√īle.