Bone parade.

NYKANEN Mark

& &

 

Ashley Stassler est un artiste mondialement reconnu pour le réalisme macabre de ses personnages en bronze. Retiré du monde dans son immense ranch de l’Utah il s’apprête à couler la série N°9 : une famille qu’il vient de kidnapper. Tueur en série qui sculpte les corps vivants après leur avoir fait subir des traitements d’une violence inouïe, il est aussi mégalomane et a accepté l’aide d’une jeune stagiaire ainsi que la visite d’un journaliste venu l’interviewer sur son oeuvre. Une faiblesse qui va bousculer ses plans diaboliques.

 

Ce thriller, d’une violence au-delà du supportable par la cruauté et les sévices physiques, sexuels ou moraux infligés aux personnages, est écrit à la première personne quand il s’agit du tueur et laisse place au narrateur pour le reste du récit, un procédé éprouvé qui intensifie le côté dramatique. L’intrigue se tient, le suspense est au rendez-vous jusqu’à la fin, mais il faut avoir le coeur bien accroché pour supporter le sadisme omniprésent.