Black Op 1.

DESBERG Stephen, LABIANO Hugues

1945, Floyd Whitman apprend la mort de son p√®re, tu√© par ces ¬ę salauds de communistes ¬Ľ. 2003, il enqu√™te en Floride sur des fraudes √©lectorales dans lesquelles la mafia russe serait impliqu√©e. Auparavant dans les ann√©es 60, avec son ami Trent, il entre √† la CIA pour lutter contre les communistes. Premier poste en Inde o√Ļ il n√©gocie, avec un officier du KGB qui joue un double jeu, la fuite d’un physicien nucl√©aire russe en plein hiver par les montagnes du Cachemire.

Les flash-backs abondent dans un premier √©pisode qui veut pr√©senter les diff√©rents personnages, leurs liens pr√©sents et pass√©s‚Ķ et fid√©liser le lecteur ! Le dessin r√©aliste est lisible, m√™me s’il abuse un peu des visages aux ombr√©s trop accus√©s et offre des silhouettes malingres, parfois maladroitement dessin√©es. Le texte est perdu dans des bulles octogonales envahissantes. En d√©pit de ces d√©fauts mineurs, ce premier opus suscite l’int√©r√™t par son intrigue habilement ourl√©e.