Baal

LAMBOUR Ludovic

¬†Parcourant toutes les villes portant le nom de Carthage, Eric, pr√™tre d√©froqu√©, part √† la recherche de son neveu Melvin, myst√©rieusement enlev√© de son orphelinat. Un soldat rapporte de Bagdad un √©trange troph√©e qui lui vaut bient√īt d’inqui√©tantes rencontres. Un sc√©nario serr√©, servi par un dessin rude et pr√©cis, fait converger peu √† peu ces deux histoires, faisant appara√ģtre leur point commun : les sectateurs de Baal veulent reconstituer la statue de l‚Äôidole et lui sacrifier des enfants.

Les personnages ne manquent pas de caract√®re et on suivra particuli√®rement celui du policier corrompu, peu √† peu gagn√© par la compassion. Des d√©cors sombres, √† peine √©clair√©s de teintes tristes contribuent √† traduire l’ambiance pesante d‚Äôun ouvrage domin√© par la d√©prime de l‚Äôancien pr√™tre, le stress des combattants et l‚Äôhorreur des crimes.

P.P. et Y.H.