Au loup

BALLANTYNE Lisa

Londres. Angela va avoir treize ans. La jolie petite fille est devenue une adolescente ingrate, boulotte, mal dans sa peau, agressive et ingĂ©rable. AprĂšs une tentative de suicide, elle accuse son professeur de thĂ©Ăątre d’agression sexuelle. C’est le dĂ©but d’un engrenage infernal pour Nick, acteur de sĂ©rie devenu enseignant, mariĂ© et pĂšre de famille modĂšle.   Au loup (le titre anglais que l’on peut traduire par « petite menteuse » est plus explicite) est le troisiĂšme ouvrage de Lisa Ballantyne (Le piĂšge de la mĂ©moire, HdN fĂ©vrier 2016). Dans ce thriller classique, au style enlevĂ©, les chapitres alternent, reprenant les consĂ©quences d’une dĂ©nonciation sur chacun des protagonistes, dĂ©voilant peu Ă  peu leur part d’ombre. La psychologie des deux familles confrontĂ©es au traumatisme de la violence sexuelle sur mineure est dĂ©crite de façon crĂ©dible. Les rebondissements de l’enquĂȘte – le lecteur ne sera pas déçu – sont autant d’occasions de stigmatiser l’impact des procĂ©dures judiciaires largement diffusĂ©es par les mĂ©dias, aussitĂŽt relayĂ©es par les rĂ©seaux sociaux : peu importe la culpabilitĂ© ou l’innocence, loin de la sĂ©rĂ©nitĂ© qui s’impose dans ces affaires si sensibles de pĂ©dophilie. La sociĂ©tĂ© se montre avide d’exemplaritĂ©, mais Ă  quel prix ?  (A.-C.C.-M. et M.-C.A.)