Attends Miyuki

GALLIEZ Roxane Marie, RATANAVANH Seng Soun

Miyuki part en qu√™te de l’eau la plus pure pour arroser une fleur qui tarde √† s’√©panouir. Quand le puits lui demande de patienter et la cascade d’attendre un d√©bit moins fort, elle refuse le d√©lai. Un jeune gar√ßon accepte de lui donner de l’eau. Dans sa h√Ęte de rentrer vite, elle chute, le pr√©cieux liquide se renverse et son seau se brise. C’est le cours de la rivi√®re qui la ram√®ne, et le lendemain son grand-p√®re lui montre la fleur s’ouvrir enfin sous les perles de ros√©e. ¬†√Ä l’impatience de la jeunesse, s’oppose la sagesse d’un vieil homme qui cultive l’art de l’attente et le respect du rythme des saisons. Les d√©licates inflorescences de gramin√©es se m√™lent aux larges feuilles de ginkgo. Comme tir√©s de carnets d’Hiroshige, insectes et oiseaux se posent sur une branche de cerisier ou un champ de pavots. La superposition des tons pastel c√ītoie la diversit√© des motifs graphiques de papier dans un parfait esth√©tisme. Et le pliage de grue en origami entra√ģne le lecteur aux fronti√®res entre r√™ve et r√©alit√©, en le ber√ßant du texte po√©tique. (M.-C.D.)