Assassins d’avant

VIX Élisa

Adèle, médecin chercheur, est hantée par le drame de son enfance. Sa mère, institutrice, a été abattue par un de ses élèves de CM2. Peu d’informations ont filtré. Décidée à faire la lumière, elle retrouve, grâce à une photo de classe et internet, plusieurs participants, en particulier Manuel, un policier qui promet de l’aider. La recherche du passé met le séduisant Manuel mal à l’aise…   Les deux protagonistes prennent la parole tour à tour, explicitent leurs sentiments l’un vis-à-vis de l’autre et commentent les résultats de leur recherche. L’un connaît la vérité sans vraiment souhaiter qu’elle sorte de l’ombre, l’autre veut la voir jaillir. Peu à peu, les personnages qui ont assisté au meurtre apparaissent, honnêtes ou pas, veules ou pas. Le suspense est habilement maintenu et l’héroïne doit faire face à des révélations inattendues. Un roman servi par une écriture sobre et précise. Des questions fondamentales sont effleurées, éducation, responsabilité, maintien artificiel de la vie. Une lecture facile.  (M.F. et A.-M.D.)