Appartement 1

KANG FULL

& & &

 

De Séoul où habite Koh Hyuk, on ne verra que son appartement, et surtout l’immeuble d’en face où il se passe des choses étranges : chaque jour, à 21 h. 56, des lumières s’éteignent dans plusieurs logements. Alors que des morts, apparemment naturelles, se multiplient, sa démarche auprès de la police rend Koh suspect. Le monde ordinaire où il mène l’enquête s’avère angoissant et fantomatique.

L’histoire, originale et envoûtante, est exposée par touches successives. Le dessin au trait noir, estompé de couleurs pastel, pose des jalons dans l’exploration et la compréhension progressive du phénomène, au travers des points de vue des différents acteurs. Le caractère figé des personnages concentre l’attention sur l’étrangeté des faits. Les variations de mise en page contribuent à l’ambiance et apportent leur propres tonalités à un ensemble rigoureusement construit en quatre parties de cinq chapitres. Suite et fin dans le second tome.