Anticyclone (Un monde si tranquille ; 2)

DAVODEAU √Čtienne

Aux transports Doublet, la vie est n’est pas simple. Nina est femme de m√©nage, en instance de licenciement √† cause de ses mauvaises mani√®res. Castor, lui, d√©nonce ses coll√®gues chauffeurs qui veulent organiser une gr√®ve. Rep√©r√©, il doit fuir pour ne pas √™tre lynch√©. Une course poursuite s’organise et on laisse le lecteur d√©couvrir le r√īle saugrenu assign√© √† Nina. Bient√īt, les choses se compliquent, tout comme la vie du malheureux DRH, un peu d√©pass√© par les √©v√©nements.¬†Il se passe toujours quelque chose dans ce r√©cit tr√©pidant dont les rebondissements tournent all√®grement le dos √† toute vraisemblance. Passant de surprise en surprise, le lecteur a pourtant envie, √† chaque page, de se laisser encore √©tonner par la suite. Un peu caricatural, le dessin montre bien les caract√®res enjou√©s ou tordus de personnages tr√®s mobiles √©voluant dans des d√©cors soign√©s. Un bon moment de d√©tente en attendant d’ouvrir le troisi√®me volume r√©√©dit√© en mai dernier. (P.P. et C.D.)