Voyage au bout de l’humanitaire.

VACHON Marc

Marc Vachon, “un sans famille” de Montréal, est abandonné à dix-sept mois aux portes de l’aide sociale. Ballotté dans neuf  familles d’accueil, il est, à quatorze ans, un petit dur qui, de chapardages en revente de cocaïne, semble destiné à finir très mal. Mais un remarquable instinct de survie lui fait tout arrêter à vingt-cinq ans. Il se désintoxique, seul, part à Amsterdam, puis à Paris, et tombe par hasard sur Médecins sans Frontières. Il devient un as des situations impossibles de l’humanitaire : camps choléra du Malawi, convois interdits d’Irak, imbroglio du Kosovo, charniers rwandais. Une infatigable énergie, un brin de folie, une immense générosité, le poussent au secours des déshérités du monde. Ce pourrait être un saint s’il n’aimait autant les femmes, la bière, et les arnaques !

 

Retranscrit par un journaliste, ce récit haut en couleur est une formidable revanche sur une enfance meurtrie. C’est aussi un passionnant rappel des grands conflits qui ont marqué notre époque et une critique virulente des dérives de l’humanitaire, à l’âge de “l’information-spectacle”.