Voir le diable. (Makabi ; 3.)

BRUNSCHWIG Luc, NEURAY Olivier

Fin du premier √©pisode, en trois tomes, de l’histoire de Lloyd Singer (Cf. T1, Appleton Street, N.B. jan. 2004). Ce dernier, Juif am√©ricain au visage de Woody Allen, est un gentil comptable. Comme il parle russe, le FBI lui demande de persuader Zena, une Moscovite ¬ę¬†import√©e¬†¬Ľ clandestinement dans un r√©seau de prostitution, de t√©moigner contre ses souteneurs. Il est alors entra√ģn√© dans une enqu√™te polici√®re qui le m√®ne jusqu’√† Moscou o√Ļ il rencontre le ¬ę¬†diable¬†¬Ľ, instigateur fou et m√©galomane du r√©seau. Il saura alors se transformer en super h√©ros invincible Makabi, pour vaincre la ¬ę¬†b√™te¬†¬Ľ dont le sadisme excessif n’apporte rien au r√©cit.

Le propos du sc√©nariste est beaucoup plus ambitieux qu’une simple histoire √† suspense. Il r√©ussit √† √©voquer la communaut√© juive d’une ville des √Čtats-Unis et croque une galerie de portraits √† l’√©paisseur humaine chaleureuse. Le r√©sultat est int√©ressant, au d√©triment parfois de la clart√© du r√©cit. Le graphisme est de belle facture r√©aliste, clair et sobre dans une mise en page sereine. Les amateurs d’enqu√™tes internationales complexes en redemanderont.