Vera

GEARY Karl

Dans le Dublin des ann√©es quatre-vingt, Sonny, seize ans, est le benjamin d‚Äôune nombreuse fratrie qui lui est indiff√©rente. Incapable de suivre sa scolarit√©, il va de menus larcins en petits boulots, chez un boucher notamment. Il fr√©quente une insolente coquine, voudrait fuir une famille pauvre et d√©sunie et s‚Äô√©vade, de fa√ßon surprenante, dans les livres. Il rencontre Vera, une Anglaise belle et myst√©rieuse qui pourrait √™tre sa m√®re ; il est subjugu√© par le monde qu‚Äôelle lui ouvre. Elle parle peu mais sait √©couter. Une √©trange relation se noue.¬†¬†D‚Äôorigine irlandaise, vivant aux √Čtats-Unis, Karl Geary relate dans ce premier roman, √Ępre et brutal, la rencontre de deux solitudes que tout oppose : l‚Äô√Ęge, le milieu social, l‚Äô√©ducation et l‚Äôhumeur d√©pressive dans laquelle est enferm√©e la belle Anglaise. Le langage parfois tr√®s cru met en valeur la tendresse et la gr√Ęce qui, tr√®s vite, se d√©gagent de leur relation et de l‚Äôintensit√© des √©mois adolescents. L‚Äôemploi de la deuxi√®me personne scande la cadence d‚Äôune succession de sc√®nes chocs, servies par une √©criture pr√©cise et forte et le talent de sc√©nariste de l‚Äôauteur, √©galement acteur (Sex and the city), mais subsiste, tout au long du roman, un halo de myst√®re. (S.La. et A.Be.)