Vaste comme la nuit

PIACENTINI Elena

C’est √† la demande du commandant Lazaret, son ancien sup√©rieur hi√©rarchique, que l’officier de police Mathilde S√©n√©chal quitte l’Ari√®ge pour Arcourt, petit village de son enfance situ√© pr√®s de Dieppe. Dans une lettre, celui qui a √©t√© son confident et plus encore incite la jeune femme √† enqu√™ter sur une disparition jamais √©lucid√©e, le jour o√Ļ elle-m√™me a √©t√© victime d’un accident effac√© de sa m√©moire. Elle avait neuf ans. Aujourd’hui, trente ans plus tard, avec le soutien de Pierre Orsalhi√®r, son compagnon, et l’affection d’Ad√®le, sa jeune prot√©g√©e, saura-t-elle remplir une mission dont sa propre reconstruction d√©pend ?¬†¬†¬†Dans des chapitres altern√©s, tous les protagonistes de cette sombre affaire familiale, dont le d√©cor se situe sur les bords de l’Eaulne, s’expriment. Des retours en arri√®re √©clairent l’intrigue, ponctu√©s d’interventions de l’au-del√† qui contribuent √† l’√©veil de la conscience de la jeune polici√®re. L’auteure d√©crypte scrupuleusement les sentiments de son h√©ro√Įne r√©currente (Comme de longs √©chos, HdN d√©cembre 2017)… Cette enqu√™te psycho-g√©n√©alogique au d√©nouement inattendu est bien rythm√©e, mais r√©dig√©e dans un style extr√™mement lyrique parfois caricatural.¬† (M.F. et A.-C.C.-M.)