Une coquille de silence.

ITANI Frances

En 1902, dans un bourg de l’Ontario, Grania devient sourde √† cinq ans, apr√®s une scarlatine. Comment la tirer de sa ¬ę coquille de silence ¬Ľ ? Sa soeur a√ģn√©e l’aide √† ma√ģtriser sa peur du noir et Mamo, sa grand-m√®re, invente des proc√©d√©s pour la sortir de son enfermement. Elle lui apprend √† lire dans un livre illustr√©. √Ä neuf ans, Grania rejoint un institut o√Ļ on enseigne la lecture labiale et la langue des signes, m√©thode contest√©e puis r√©habilit√©e (Cf. Le cri de la mouette d’Emmanuelle Laborit, Livre du mois, N.B. d√©c. 1994). Grania devient infirmi√®re √† l’Institut, rencontre Jim, un entendant. Ils s’aiment et se marient. Jim s’engage comme brancardier et conna√ģt les combats horribles de la guerre de 1914.

Frances Itani ressuscite ici sa grand-m√®re, devenue elle-m√™me sourde apr√®s une scarlatine. Les m√©thodes qui permettent d’√©veiller ¬ę les enfants du silence ¬Ľ, la participation du Canada au conflit et son lourd tribut de victimes, une belle histoire d’amour et surtout la complicit√© qui lie deux √™tres exceptionnels rendent ce premier roman, remarquablement document√©, instructif et attachant.