Une confession

WAINWRIGHT John

John Duxbury est imprimeur et m√®ne une vie familiale sans √©clat avec son √©pouse autoritaire. Son entreprise, o√Ļ travaille son fils qu‚Äôil admire, est prosp√®re. Il d√©cide de passer un week-end avec sa femme au bord de la mer. Catastrophe, lors d’une promenade sur un sentier c√ītier, elle glisse, tombe et meurt. L√†, par hasard, Raymond Foster, qui observait les oiseaux √† la jumelle, est t√©moin de la sc√®ne, et accuse Duxbury d’avoir pouss√© son √©pouse. L’enqu√™te est confi√©e √† l’Inspecteur Harker.¬†¬†

Traduit pour la premi√®re fois en fran√ßais, ce roman anglais a connu un grand succ√®s √† sa parution en 1984. L’auteur, qui est √† l’origine du sc√©nario du film Garde √† vue, manie¬†l’intrigue¬†avec √©l√©gance et d√©tricote avec patience la psychologie de chaque personnage. L’histoire alterne les chapitres entre un journal intime √©crit par le coupable pr√©sum√© Duxbury √† l’intention de son fils Harry et l’enqu√™te elle-m√™me. Cependant, le manque de suspense et d’√©motions est la marque d’une √©criture qui date un peu par rapport aux thrillers actuels, et le lecteur n’est gu√®re √©tonn√© √† fin, bien que les r√©v√©lations de l’inspecteur puissent un peu surprendre.¬† (C.M. et B.T.)