Un village sans histoires

LEWINSKY Charles

√Ä la suite d’un drame personnel et en qu√™te de solitude, le narrateur, allemand, s’est install√© dans un village fran√ßais. Cependant, des liens se cr√©ent et il se trouve concern√© par les √©v√©nements qui surviennent dans son voisinage. Une adolescente hyst√©rique et ses acolytes s√®ment la confusion, des couples se d√©chirent, les √©diles locaux s’affrontent et le pass√© remonte √† la surface ‚Äď si lisse apparemment ‚Äď de cette communaut√© ‚Äúsans histoire‚ÄĚ.

 

L’auteur, tr√®s appr√©ci√© pour un pr√©c√©dent roman (Melniz, NB novembre 2008), compose habilement une histoire aux multiples protagonistes engag√©s dans des intrigues aux nombreux et subtils recoupements. Les portraits des personnages de cette com√©die humaine villageoise sont croqu√©s avec une pertinence m√Ętin√©e d’humour et de tendresse √† la fois. Le secret entourant le narrateur s’inscrit en filigrane dans le r√©cit et se d√©voile ainsi par petites touches. Nul doute que Charles Lewinsky est un bon conteur.