Un roman d’aventures (ou presque !)

HASSAN Ya√ęl

Comment devient-on √©crivain pour la jeunesse ? ¬†Nathan, pouss√© par son fils Simon, se lance. Il part d’une id√©e improbable : tous les parents travaillant dans la centrale nucl√©aire voisine sont r√©quisitionn√©s la nuit de No√ęl en raison de graves probl√®mes. Les enfants se r√©veillent seuls, et doivent aller chez Jean. Un orage √©pouvantable complique tout : plus d’√©lectricit√©, plus de r√©seaux. Mais qui est r√©ellement Jean ? Comment vont r√©agir les cinq ados de 10 √† 15 ans avec un b√©b√© de 2 ans confi√© √† la plus grande ?¬†¬†Voil√† le roman d’aventure √©crit par Nathan. Le r√©cit est coup√© par des explications sur le vocabulaire, des r√©flexions philosophiques et sur le d√©roulement de l’histoire. Elles sont √©crites en italique, entre parenth√®ses. En parall√®le est racont√©e l’histoire de Nathan, l’apprenti-√©crivain. R√©fugi√© √† la campagne dans la maison de son grand-p√®re pour √™tre au calme, il y d√©couvre un secret de famille ; cela occasionne des rencontres parfois √©tranges et des discussions avec Simon qui l’aide dans son roman. Cette histoire dans l’histoire est √©crite en caract√®res plus clairs √† la fin des chapitres. L’id√©e est originale, il est int√©ressant de d√©couvrir les ficelles du processus cr√©atif. Mais les √©tats d’√Ęme et le c√īt√© professeur de l’apprenti-√©crivain sont lassants. Le roman se tra√ģne un peu, surtout au d√©but car il ne sait comment le faire avancer, et les deux histoires se terminent en queue de poisson. D√©cevant. (M.-J.C. et C.G.)¬†