Un pays plus vaste que la terre

CASH Wiley

Créée par le pasteur Chambliss, c’est une étrange “Église du Christ aux miracles” que celle de Rive Road à Marshall. Adelaide se remémore le décès de Molly, mordue par une vipère pendant une séance de prières. La violence de cet événement l’avait décidée à fuir ce lieu en écartant les enfants de ces prêches inquiétants. Julie, mère de deux garçons, est une fervente pratiquante qui vit sous l’influence du pasteur – endoctrinement qui déplaît à Ben, son mari. Leur fils aîné Stump, sourd et muet, est inséparable de son jeune frère Jess dont il partage jeux et découvertes. Un jour, le pasteur convainc Julie d’exorciser son enfant pour lui redonner la parole. Originaire de Caroline du Nord, Wiley Cash y situe son premier roman. Dans un style alerte il retranscrit le parler simple de ses habitants à travers trois narrateurs, alternant passé et présent et nouant au fil des chapitres une poignante intrigue. La chaleur et la neige imprègnent le récit de façon palpable et les personnages nous sont très proches. Sous une forme romanesque, l’auteur dresse le procès de pratiques fanatiques sectaires. Un récit émouvant qui ménage aussi un beau suspense.