Un fils en or

GOWDA Shilpi Somaya

Famille, serviteurs, voisins, tous sont √† l‚Äôa√©roport pour accompagner Anil, le fils a√ģn√© de la famille dominante du village qu‚Äôil est le premier √† quitter. Et pour aller en Am√©rique ! Mais terminer des √©tudes de m√©decine dans un √©norme h√īpital du Texas n‚Äôest pas aussi mirifique qu‚Äôil pensait. Travail √©puisant, comp√©tition, racisme‚Ķ Au village, la vie ancestrale se poursuit ; Leena, l‚Äôamie d‚Äôenfance jamais oubli√©e, est mari√©e par ses parents √† un homme abominable. Malgr√© l‚Äôadversit√©, leurs destins se croiseront √† nouveau.¬†La narration, vivante, progresse par alternance entre √Čtats-Unis et Inde, entre modernit√© et coutumes mill√©naires. D‚Äôun c√īt√©, les surprises de l‚Äôexil, la solidarit√© entre colocataires indiens, les exigences de l‚Äôinternat, d√©taill√©es avec un m√©ritoire souci d‚Äôexactitude m√©dicale, la difficult√© des diagnostics. De l‚Äôautre, au village, les menus √©v√©nements, le quotidien familial, les s√©ances d‚Äôarbitrage des conflits, le mariage arrang√© selon des r√®gles inflexibles, la tragique condition des √©pouses-servantes. Sans autre ambition que de raconter, Shilpi Somaya Gowda (La fille secr√®te, NB juillet-ao√Ľt 2011) fait partager la vie de ses personnages en jouant du contraste entre les deux univers. (M.W. et B.T.)