Un désir fou de danser.

WIESEL Elie

Doriel, Juif sexagénaire vivant à New York, se soumet à une psychanalyse car il pense être en proie à la folie. Après de nombreuses séances, la thérapeute finira par renoncer à suivre ce patient insaisissable, parfois violemment rétif, refusant d’évoquer sa relation à ses parents. Il a pourtant aimé profondément ceux-ci, Juifs polonais rescapés de la Shoah, morts accidentellement alors qu’ils tentaient de gagner la Palestine. Il a aussi perdu son frère et sa soeur. Marqué par la tragédie qui décima le peuple juif, entouré de plus de morts que de vivants, il brime sa sexualité par peur d’une possible procréation. Il a des moments de lucidité fulgurante, mais ne sait pas qu’il attend au plus profond de lui-même un être à aimer qui lui donnera le désir de transmettre la vie et de danser.

 

Cette errance aux confins ind√©finissables de la folie et de la raison captivera les lecteurs qui s‚Äôint√©ressent √† la psychologie profonde. Il est servi par cette belle √©criture qui caract√©rise √Člie Wiesel.