Un coeur insoumis

DUNANT Sarah

En 1570, le couvent bénédictin de Santa Caterina à Ferrare accueille, à la demande des familles, moyennant une dot, des jeunes filles nobles dont la plupart acceptent leur sort. Serafina, placée là par son père pour mettre fin à sa liaison avec un simple chanteur, se révolte, perturbant par son comportement la sérénité de la communauté. Elle devient l’enjeu d’une lutte entre l’abbesse Chiara, responsable du bon ordre, et soeur Umiliana au mysticisme intransigeant. Soeur Zuena, infirmière-herboriste, élabore une solution.

 

Un coeur insoumis a pour arrière-plan l’Italie de la contre-réforme où le Concile de Trente durcit sensiblement la règle des couvents. Sarah Dunant, journaliste et historienne (La courtisane de Venise, NB juillet 2007), analyse une situation où politique, économie et religion sont liées. Elle instruit aussi sur les pratiques de la médecine d’alors et s’aventure avec circonspection sur le terrain de l’interprétation des délires mystiques. Elle livre enfin une réflexion nuancée sur la condition féminine. Belle leçon d’histoire ! Les personnages, bien diversifiés, sont attachants et l’intrigue, riche en rebondissements, tient en haleine jusqu’au dénouement romanesque.