Tu me racontes tes tatouages ?

McGHEE Alison, WHEELER Eliza

La mĂšre lit au salon, le pĂšre essuie la vaisselle, le petit garçon lui pose des questions sur ses tatouages. Il raconte. Le dragon sur son Ă©paule s’est Ă©chappĂ© du livre que lui lisait sa mĂšre, sur son poignet c’est le conseil Sois-gentil que lui rappelait sans cesse son pĂšre. Une grande roue, des fleurs, un feu d’artifice racontent la fĂȘte oĂč il a rencontrĂ© sa femme, des collines jaunes Ă©voquent son service militaire dans un pays dĂ©sertique. Et puis un petit coeur avec une date…On devine que cet Ă©change n’est pas le premier et que le pĂšre et le fils y prennent toujours le mĂȘme plaisir. Cette histoire d’amour n’exclut pas la mĂšre, prĂ©sente au moment du bain (oĂč nage un dragon de caoutchouc) et de l’histoire du soir. La vie lisse de ce jeune pĂšre amĂ©ricain – malgrĂ© le crapahutage sous un chaud soleil – s’exprime par l’intermĂ©diaire d’une pratique – le tatouage – jadis rĂ©servĂ©e aux mauvais garçons, aux bagnards, etc. Un procĂ©dĂ© qui ne dissipe pas l’impression de froideur laissĂ©e par la dominante bleu/jaune et le dessin un peu raide. (R.F.)