Trafalgar.

MONAQUE Rémi

Le désastre de Trafalgar fut la conséquence directe du grand dessein de Napoléon : le débarquement en Grande-Bretagne des troupes massées près de Boulogne, grâce à la protection d’une force navale franco-espagnole constituée dans ce but, sans toutefois que ses chefs en soient informés. Il s’ensuivit malentendus, tergiversations, jusqu’à l’abandon final du projet. La flotte anglaise, admirablement entraînée par Nelson, agressif et déterminé, contrastait avec les unités françaises et espagnoles mal préparées commandées par l’amiral de Villeneuve, pessimiste et découragé, déstabilisé par ordres et contre-ordres. La marine se remettait à peine des désordres provoqués par la Révolution. L’Empereur, peu averti des problèmes maritimes, commit aussi beaucoup d’erreurs.

 

Largement technique, le sérieux ouvrage de l’amiral Rémi Monaque intéressera cependant de nombreux lecteurs en raison de la place qu’il fait aux facteurs humains, aux drames personnels vécus par les principaux acteurs de la bataille. Le désastre a attisé la haine entre France et Grande-Bretagne et continue, après deux siècles, à hanter la mémoire collective. Plus généralement, ce dernier grand affrontement des vaisseaux à voile a durablement influencé la stratégie navale. Cartes, plans, documents chiffrés.