Sérotonine

HOUELLEBECQ Michel

Fin des ann√©es 2010. Florent-Claude, ing√©nieur agronome de quarante-six ans, ne supporte plus sa compagne japonaise, son travail au minist√®re, ni m√™me sa vie. Il part sans laisser d’adresse et s’installe dans un h√ītel du XIIIe arrondissement de Paris. Aux deux b√©quilles que repr√©sentent l’alcool et la nicotine s’ajoute le Captorix, un antid√©presseur susceptible d’augmenter le taux de S√©rotonine, l’hormone de l’estime de soi. Las, son √©tat empire. √Ä la veille de No√ęl, il part en Normandie pour d’ultimes retrouvailles avec Aymeric, son meilleur ami, et sur les traces de Camille, son grand amour.¬†¬†Une fois encore, Michel Houellebecq (Soumission, NB mars 2015) semble en phase avec l’actualit√©. Il r√©ussit √† r√©sumer, √† sa mani√®re, l’histoire de notre pays depuis vingt ans. Son anti-h√©ros, d√©pressif, obs√©d√© sexuel (tiens donc ?), dresse le triste panorama d’un Occident d√©shumanis√© et d√©structur√© o√Ļ tous les travers de notre soci√©t√© sont diss√©qu√©s. La plume √©l√©gante et parfaitement ma√ģtris√©e, le ton faussement na√Įf, souvent ironique, quelquefois d√©sopilant, signent ce roman de la d√©r√©liction, de la fuite o√Ļ l‚Äôauteur poursuit son pass√© et pr√©sente un avenir dans lequel il ne s‚Äôinscrit pas.¬† (A.-C.C.-M. et A.C.)