Sarah Bernhardt : biographie.

GIDEL Henry

&&&

 

Cette biographie très documentée relate la vie mouvementée d’une femme exceptionnelle. Après une petite enfance “en nourrice”, Sarah vit à Paris chez sa mère qu’entourent de généreux protecteurs procurant un luxe vite nécessaire pour Sarah. Ses débuts professionnels décevants dus à sa maigreur (contraire à la mode) et à son mauvais caractère sont bientôt oubliés : “sa voix d’or”, son charme irrésistible et sa ténacité orgueilleuse l’imposent malgré rivalités et jalousies. Ne comptons ni ses amants ni ses excentricités mais constatons l’estime générale des connaisseurs. Généreuse et courageuse, pour renflouer ses finances asséchées en secourant parents ou amants, Sarah part en tournée à l’étranger (États-Unis, Europe entière, Australie !). À la fin de sa vie, amputée d’une jambe mais fidèle à sa devise « Quand même », elle ira au front jouer pour les soldats.

 

À travers ces témoignages apparaît une époque éprise de théâtre mais agitée politiquement (affaire Dreyfus, patriotisme agressif avant 1914, etc.). Après la biographie “floue” de Coco Chanel (N.B. avr. 2000), celle-ci, vivante, alerte, est riche et passionnante.