R&B : Vixen

BRUEN Ken

Le commissariat Roberts&Brant √† Londres : au t√©l√©phone une voix robotis√©e annonce l’explosion imminente d’une bombe et une demande de ran√ßon‚Ķ Angie, bombe sexuelle celle-l√†, sort de taule et, pour assurer son avenir, veut faire chanter la police et se faire de l’argent. Deux fr√®res, un demeur√© et un alcoolique, mettent leurs talents √† son service. Branle-bas de combat chez les R&B, √©quipe disparate et paradoxale o√Ļ chacun se la joue ‚Äúperso‚ÄĚ tout en s’√©paulant, o√Ļ sexe et alcool sont tr√®s pr√©sents, o√Ļ l’on gueule fort, mais pleure en cachette.

 

Un roman tr√®s noir o√Ļ la violence : physique, sexuelle, langagi√®re, sentimentale, est partout ; une quintessence du genre‚Ķ Le r√©cit, men√© plut√īt all√®grement, est ponctu√© d’extraits de romans, de po√®mes, de chansons, concluant ou annon√ßant actions pass√©es ou √† venir, imprimant ainsi un certain rythme √† un ensemble dont la pertinence n’est pas toujours √©vidente. L’humour grin√ßant soutient un peu une lecture qui finit par lasser‚Ķ