Princesse Laque

FAVARO Patrice, MALAVAL Françoise

Dans le lointain royaume de Birmanie, « Plus-brillant-que-le-Soleil », odieux despote, a vent du talent d’une jeune princesse, peintre sur laque. Il dépêche son ministre qui lui ordonne d’exercer son art pour le roi. À l’abri des regards, elle se met au travail, gravant jour après jour sur les objets la souffrance du peuple opprimé. De rage, le souverain la condamne à vivre dans l’obscurité d’un cachot, mais, privée de la vue, il lui reste la parole. Les ateliers de laque se multiplient à travers le pays entré en résistance.

Sous la forme d’un conte intemporel, ce récit militant témoigne d’une réalité perçue par les auteurs lors de voyages en Birmanie. Le personnage de Princesse Laque incarne Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix en 1991, prisonnière d’opinion depuis 1989. L’illustration, utilisant la technique pointilliste dans une tonalité pastel, anime des silhouettes désarticulées inspirées du théâtre de marionnettes plates birman, opposant par leurs mouvements et leur expression la morgue des puissants à l’humilité de leurs sujets. La grâce qui émane de cet album éclaire la gravité du propos.