Pourquoi tu danses quand tu marches ?

WABERI Abdourahman A.

En lui racontant son histoire, Aden explique à sa fille de sept ans pourquoi il « danse quand il marche ». Il est né dans les quartiers pauvres de Djibouti et a connu les affres d’un enfant malingre et mal-aimé par sa mère. À cause de sa patte folle, il est persécuté à l’école. Il dévoile à sa fille les causes de son infirmité et raconte comment les récits de sa grand-mère ainsi que les enseignants français lui ont donné les clés de la réussite.  Abdourahman A. Waberi (La Divine Chanson, HdN janvier 2015) retrace le parcours d’un jeune Djiboutien qui pourrait être lui et que rien ne prédestinait à devenir un  écrivain reconnu. Il restitue avec humour et fraîcheur la vie quotidienne dans un bidonville et fait revivre quelques figures tragiques de son enfance. L’auteur rend hommage à l’école française et au pouvoir salvateur de la littérature et de l’écriture. La résilience du jeune Aden est portée par Jésus, le Petit Prince et les contes de la grand-mère, véritable bibliothèque vivante. L’auteur ne fait pas le procès de la colonisation, mais n’en occulte pas la face sombre. Un beau roman, une belle leçon de vie. (A.K. et C.R.-G.)