Pharaon. (Methraton ; 3.)

FROIDEVAL François, DRUET

&

 

Pour appr√©hender les divagations de cet album, ne pas oublier de relire les deux premiers ainsi que Les chroniques de la lune noire, saga intemporelle o√Ļ apparaissent la plupart des personnages, dont le d√©moniaque Haazell Thorn et le jeune h√©ros Sekh.

 

Tandis que les dieux du Panth√©on l’√©coutent du haut de leur Olympe, Sekh relate √† Pharaon les derniers √©v√©nements dont il fut l’acteur¬†: la mort de l’Archimage f√©lon, la d√©couverte de la cl√© magique au pouvoir semblable √† celui de la lampe d’Aladin, etc. Dans son discours, il prononce le nom et par l√† m√™me, d√©livre Methraton dont les pouvoirs sont sup√©rieurs √† ceux des dieux, lui qui avait √©t√© r√©duit √† l’impuissance et jet√© dans l’oubli √©ternel de l’Oblivion. Le r√©cit se poursuit en √Čgypte avec affrontement de divinit√©s et de d√©mons qui s’en prennent √† Pharaon.

 

Les amateurs de r√©cits √©sot√©riques et d√©brid√©s seront combl√©s avec en plus la mise en sc√®ne d’un cr√Ęne volant, d’un d√©mon glouton et invisible et d’un dieu-chat d√©miurge. Les autres auront de la peine √† plonger dans ces ‚Äúmultivers‚ÄĚ √† dominantes jaunes acides.