Pendant la famine, en Irlande. Journal de Phyllis McCormack, 1845-1847

DRINKWATER Carol

& & &

 

Le r√©cit de Phyllis commence en 1845, quand sa famille conna√ģt encore un certain bonheur¬†: son p√®re, m√©tayer un peu moins pauvre que ses voisins, poss√®de sa maison, quelques animaux et ses enfants peuvent aller √† l‚Äô√©cole. Cette ann√©e l√†, la r√©colte de pommes de terre est d√©truite par une myst√©rieuse maladie. Les r√©coltes suivantes sont √©galement catastrophiques. Les uns apr√®s les autres, les petits exploitants sont expuls√©s par les propri√©taires anglais et errent sur les routes. Certains, comme Patrick, se r√©voltent ; d‚Äôautres meurent d‚Äô√©puisement. Phyllis, servante au ch√Ęteau, observe, r√©fl√©chit, √©crit sa rage de voir l‚ÄôIrlande saign√©e √† blanc, avant de rejoindre ceux qui luttent. Fiction historique sous forme de journal, cette chronique est un plaidoyer √©mouvant pour l‚Äôind√©pendance de l‚ÄôIrlande et sa survie √©conomique. Le lecteur ne peut que vibrer au r√©cit des drames qui se succ√®dent, et devant l‚Äôindiff√©rence des grands propri√©taires terriens anglais qui ne r√©sident souvent m√™me pas sur leur terre. Pour d√©couvrir une page importante de l’histoire irlandaise et l‚Äôorigine de l‚Äô√©migration massive de ses paysans vers les jeunes √Čtats-Unis.